A calories égales, un régime est plus efficace quand on mange plus le matin que le soir

Une étude conduite par des chercheurs israéliens sur des femmes obèses (IMC de 32), souffrant aussi de syndrome métabolique (diabète de type2), suggère qu’il est préférable de manger plus le matin que le soir quand on suit un régime pauvre en calories.
L’étude est publiée dans Obesity.

Les femmes ont participé à une étude randomisée de 12 semaines visant à évaluer les effets d’ un régime pauvre en calories (1400 kcal/jour), selon qu’une partie importante de ces calories est consommée le matin ou le soir.

Une partie des femmes a donc consommé 700 kcal au petit déjeuner, 500 kcal au déjeuner et 200 kcal au dîner, alors que l’autre partie prenait 200 kcal au petit déjeuner, 500 kcal au déjeuner et 700 kcal le soir.

Résultats 
: le groupe « plus de calories le matin » a perdu plus de poids et de tour de taille que l’autre groupe. A noter que les triglycérides dans ce groupe « matin » ont diminué de 33,6%, alors qu’ils augmentaient de 14,6% dans l’autre groupe. La tolérance au glucose était également meilleure dans le premier groupe. Après des repas tests, la glycémie totale, l’insulinémie totale et les scores de faim étaient plus bas dans le groupe « matin », alors que les scores de satiété étaient plus élevés.

Cette étude laisse entendre qu’il est préférable pour les personnes obèses, souffrant de syndrome métabolique, de consommer l’essentiel des calories d’un régime amaigrissant dans la première partie de la journée.

C’est vrai pour les personnes obèses souffrant du syndrome métabolique, mais c’est vrai aussi pour toutes les autres.
Cela correspond à nos biorythmes mais également au fait que le soir on a la plupart du temps peu d’activités (canapé, Tv) et que dès lors tout ce qui n’est pas brulé est transformé en triglycérides et stocké dans notre tissu graisseux.
Dans cet ordre d’idée il faudrait, idéalement, ne pas dîner après 20h et éviter les féculents qui sont riches en glucides et augmentent encore le stockage.

Source : Jakubowicz D, Barnea M, Wainstein J, Froy O. High caloric intake at breakfast vs. dinner differentially influences weight loss of overweight and obese women. Obesity (Silver Spring). 2013 Mar 20.