La chlorophylle , le sang vert

chlorophylle

Les plantes ont ceci de fascinant: elles restent là, sans bouger, sans rien faire, apparemment paresseuses et indolentes.
Et pourtant elles se nourrissent, au prix de trésors d’ingéniosité et, sans doute, d’énergie, pour réaliser cet exploit dont nous sommes bien incapables: transformer la lumière en sucre, donc en nourriture.
Ceci grâce à la chlorophylle.
Ce sang vert qui circule dans ses feuilles, la plante s’en sert pour se nourrir (photosynthèse), mais aussi contre les moisissures.
Sa structure ressemble au sang humain, c’est pourquoi on la surnomme souvent « le sang vert ».
Différence majeure: l’atome central du sang est le fer, celui de la chlorophylle, le magnésium.
Si le sol manque de magnésium, le végétal ne sera pas très vert (déficit de magnésium = déficit de chlorophylle), comme anémié!

Tous les végétaux renferment de la chlorophylle, mais certains beaucoup plus que d’autres.
Sans elle, nous ne serions pas là : la terre doit son équilibre gazeux à la chlorophylle.
Cette dernière a ceci de magique: elle capte l’énergie solaire pour la transformer en énergie vitale.
Un bien infiniment précieux, le plus précieux de tous!

SES ATOUTS SANTE

  • Purifiante, détoxifiante, alcalinisante, antioxydante, la chlorophylle est une perfusion de sang vert et neuf, censé nous fournir toute la vitalité de la plante.
  • Elle booste la circulation sanguine, dilate nos vaisseaux sanguins.
  • C’est également une grande amie de la flore intestinale, s’opposant aux ballonnements et autres mycoses, candidoses.
  • Elle lutte avec tant de brio contre la prolifération bactérienne qu’on l’a même employée, pure, comme déodorant corporel (pour une meilleure haleine, on mâche du persil ; pour des aisselles fraîches, on consomme plus de légumes verts, etc.).
  • En favorisant notre grand ménage intérieur, elle nous rend une belle vitalité, un teint frais, soulage constipation, inflammations diverses et douleurs d’arthrite.
  • De récentes études montrent qu’elle possède même un léger effet immunitaire et pourrait participer à la prévention anticancer en empêchant l’absorption de molécules cancérigènes au niveau intestinal.
  • D’un point de vue plus énergétique et naturopathique, le vert influence favorablement la vésicule biliaire et le foie, deux organes hautement impliqués dans la digestion, mais aux multiples répercussions sur l’ensemble du corps.
    N’oublions pas que le foie est la plus grande manufacture métabolique du corps: quand il patine, c’est tout l’organisme qui trinque!

Les spécialistes recommandent de consommer au moins une fois par jour une portion de légume vert cru (riche en chlorophylle) et d’alterner dans la semaine.

Les végétaux les plus riches en chlorophylle

  • La palme revient sans hésiter au jus d’herbe de blé : 70% de chlorophylle !
  • Épinard
  • Pissenlit
  • Maté (thé du Brésil, yerba del mate)
  • Avocat
  • Asperge verte
  • Artichaut
  • Brocoli et autres choux verts
  • Cresson
  • Plantes aromatiques (ciboulette, menthe, romarin, thym, ortie, basilic, persil. ..)
  • Jeunes pousses des arbres (certains les préparent en beignets)
  • Kiwi
  • Thé vert

Remarque: la chlorophylle est fragile et instable, elle disparaît vite, notamment à l’air et à la cuisson.

Source : Ma bible de la santé nature d’Anne Dufour

Article sur le jus d’herbe de blé : http://murielortmans.be/lherbe-de-ble-un-cadeau-de-la-nature/