La réflexologie, c’est quoi?

La réflexologie est une médecine traditionnelle chinoise. Elle revendique cinq mille ans d’existence. Les Chinois ont toujours considéré que le pied était à la fois sentinelle et porte-parole de la santé physique et mentale. L’étymologie du mot «  pied », en chinois signifie littéralement  » partie du corps qui sauvegarde la santé « .

En Chine, le pied est considéré comme la racine de l’arbre. Quand la racine n’absorbe plus l’eau de la terre, l’arbre meurt. Quand une partie du corps fonctionne mal, l’énergie vitale est entravée, elle ne parvient plus à circuler dans l’organe malade. Elle retourne vers le pied. Au niveau de la plante, on trouve alors un point sensible. Cette sensibilité signale la déficience de l’organe correspondant.

Le réflexologue sent sous ses doigts une enflure, des grains de sable, des cristaux : ce sont les toxines.
Celles-ci bloquent l’influx nerveux et l’énergie vitale. Le thérapeute intervient alors en utilisant différentes techniques de pression et de stimulation sur ces points sensibles qu’on appelle « points réflexes ».
L’accumulation de stress, une mauvaise hygiène de vie, le manque de sport, les soucis familiaux ou professionnels, une prise importante de médicaments créent un excès de tension. Le corps explose. Avant d’exploser, le corps s’exprime. II nous parle par les pieds.
La réflexologie est une médecine à la fois préventive et curative. Son but est d’identifier et de soigner la cause des déficiences physiques ou psychiques, énergétiques ou fonctionnelles, puis de rétablir le pouvoir d’auto-guérison du corps.
La méthode est simple à pratiquer et naturelle.

Pour les Chinois, le pied est une partie spirituelle du corps. Toucher le pied, c’est toucher l’âme de la personne. C’est aussi une partie du corps qui garde le contact en permanence avec le sol, la Terre, l’Univers. Par le pied, le corps se recharge en énergie tellurique. II existe un lien entre tous les organes comme il existe un lien entre physique et psychisme, corps et Univers.

LES  BIENFAITS DE LA RÉFLEXOLOGIE
Avez-vous remarqué qu’après la naissance, le bébé commence déjà à se masser les pieds avec les mains ou les met dans la bouche pour sucer ses orteils ? Son visage devient tout rouge, ses yeux  brillent, et il commence à sourire.  Ce sont les effets de la réflexologie.

Comme dit le proverbe chinois : « Le sourire vient des pieds » Un enfant nerveux, agité la nuit ou en pleurs, est toujours calmé par le massage de ses pieds ou de ses mains.

La réflexologie plantaire identifie 7200 terminaisons nerveuses et près de 85 points réflexes dans chaque pied.
Le réflexologue déloge les cristaux amassés dans ces endroits sensibles. II libère la tension à l’intérieur du corps et rétablit l’équilibre de l’énergie. II redonne au corps son pouvoir  d’auto-guérison.
La réflexologie peut s’associer à la médecine allopathique classique. Dans ce cas, elle a un rôle complémentaire.
Par exemple, elle aide le corps à éliminer les toxines que les médicaments allopathiques engendrent.

Les effets bénéfiques d’une séance se manifestent en général tout de suite après, ou dans les vingt-quatre heures qui suivent.
Après la séance, le patient ressent une sensation de chaleur dans les pieds : ils sont plus souples, plus légers.
Le patient a l’impression de marcher sur du coton. Certains peuvent se sentir fatigués mais détendus.
D’autres voient leur énergie remise à flot. Ils éprouvent une sensation de bien-être, de vitalité.

Chaque corps réagit différemment en fonction de sa propre réceptivité et de la gravité des troubles.
Les réactions peuvent être extrêmement variées :
•    Le patient baille ou s’endort profondément le soir qui suit la séance.
•    II ressent un besoin accru de boire. C’est la conséquence de l’amélioration de la circulation sanguine et du réveil du système éliminatoire.
•    II a envie d’uriner plus souvent. Chez certaines personnes, l’urine change de couleur. Elle devient foncée, ou dégage une forte odeur : les toxines sont délogées des organes.
•    A plus long terme, on observe une perte de poids chez les personnes obèses, et la disparition progressive de la cellulite : les veines sont moins apparentes sur les jambes, les mains et les pieds moins froids, signes de l’amélioration du système circulatoire.

Toutes les réactions sont bonnes. Elles témoignent de l’efficacité de la réflexologie.
II n’y a jamais d’effets néfastes en réflexologie : le corps s’exprime et élimine les toxines.

COMPRENDRE LA MÉDECINE CHINOISE
En médecine orientale, le pied fait partie d’une thérapie ancestrale. II reçoit toutes les énergies captées par les mains et les achemine par les voies  énergétiques appelées « méridiens » en acupuncture. II régule la circulation de l’énergie vers toutes les parties du corps. Le pied est une sorte de télécommande. Les points réflexes sont considérés comme les touches de la télécommande.
Quand un organe ou une partie du corps fonctionnent mal, l’énergie vitale est entravée. Sa circulation est gênée dans la zone concernée. Elle retourne vers le pied et se focalise sur un point de la plante des pieds qui devient  sensible.
Cette sensibilité ponctuelle signale la déficience de l’organe correspondant. Tout  se  passe comme dans une voiture dont les témoins lumineux signalent, en clignotant ou en s’allumant, telle ou telle défaillance.

La réflexologie occupe une place importante dans la vie quotidienne des Chinois.
On soigne les enfants dès qu’ils commencent à marcher.
La prévention est l’âme de la médecine chinoise, elle est un moyen de garder une communication permanente avec le corps.

En Chine, on rémunère les médecins pour leurs soins préventifs, quand on est en bonne santé.
On ne règle pas la consultation lorsqu’on est malade. On considère que c’est une conséquence de l’incapacité du médecin qui n’a pas assuré les soins préventifs.

La médecine chinoise n’appréhende pas les pathologies à la manière de la médecine classique occidentale.
Face à une demande de soins, la médecine occidentale, allopathique, propose de soulager immédiatement le symptôme  perturbateur. La pathologie est identifiée, nommée, classée avec son registre de remèdes, chimiques ou chirurgicaux. Quelquefois, un simple remède de confort sera proposé. Ce qui apparait comme important, c’est de donner une réponse immédiate.  D’éliminer  le symptôme.

La médecine chinoise s’efforce de situer chaque pathologie dans une histoire. Elle recherche les causes à l’origine de la maladie. La maladie qui se déclare est ici perçue comme un appel de détresse du corps. La médecine chinoise va soigner le malade dans sa globalité et non la maladie.

La prévention est le meilleur remède, voilà pourquoi il est important de s’en occuper dès l’enfance.